Archive for May, 2007

dites au revoir (épisode IV -un nouvel espoir)

Tuesday, May 29th, 2007

Je sais, mes références cinématographiques pourraient être plus relevées…

Juste pour ajouter qu’au moment où les plus sages capitalistes disputent au légitime (c’est moi qui dis ça??) gouvernement vénézuélien le droit de diffuser de la culture (bon, c’est encore à vérifier, évidemment) plutôt que de la pub et des paillettes, tf1, en France, a passé aussi le cap des vingt ans… vive la démocratie qui reconduit le pâté en boîte pour vingt ans, donc, comme le raconte Un Homme, ici.

Dites au revoir (épisode III -les collaborateurs du capital

Sunday, May 27th, 2007

L’indépendance de la Rtbf n’est plus à démontrer. D’ici, je n’ai pas accès à ses fabuleux programmes, mais je peux lire son site.
Lors du dernier post, je vous parlais de CRTV et du fait qu’elle perdait sa licence hertzienne. Donc, pas du tout la possibilité d’émettre, non.

Mais si on lit l’article de la RTB ici, on a une impression bien différente.

Au Venezuela, le président Hugo Chavez regardera un peu plus la télévision ce dimanche soir. Et son programme préféré sera la mire. En effet, il a réussi à obtenir la fermeture de la chaîne RCTV, une chaîne de télévision qui lui était hostile.

Dimanche soir, des milliers de personnes ont manifesté à Caracas pour demander le maintien de cette chaîne. Mais pas question de changer de canal pour Hugo Chavez. Ce moment, il l’attendait depuis décembre de l’an dernier. Au moment de sa réélection, il s’était promis ne de ne pas renouveler la licence de Radio Caracas Television, l’une des plus anciennes chaînes de télévision d’Amérique latine. Elle a été créée en 1953.

Qui, en lisant cet article, s’il n’est pas suffisamment curieux pour s’informer un peu plus, saura que RCTV est totalement en droit de continuer à diffuser ses programmes?
On appelle ça un mensonge par omission… Niveau critique journalistique, ça mérite une jolie bulle…

bravo la Retebef…

Dites au revoir (épisode II -la menace fantôme)

Friday, May 25th, 2007

La menace fantôme émane du Parlement Européen, dont on se gausse une fois de plus…
Pour plus d’information sur le nouvel épisode des aventures de CRTV au Vénézuéla, cliquez pour lire les commentaires!

Pour re-dire

Wednesday, May 23rd, 2007

Vous avez déjà probablement entendu parler des 0,7% du PIB, non? Ce fameux objectif à atteindre… Allez, par exemple, lors de la Conférence de Monterrey pour le financement du développement, adopté ensuite par l’Assemblée Générale de l’ONU en 2002: “Nous exhortons les pays inustrialisés qui ne l’ont pas encore fait à réaliser des efforts concrets pour rejoindre l’objectif de 0,7% du PIB pour l’aide aux pays en développement.”

Ceci était déjà une répétition de la Conférence de l’ONU de Rio en 1992 où “les pays industrialisés réaffirmaient leur engagement à rejoindre l’objectif établi par les Nations Unies des 0,7% du PIB pour l’APD…”

Réaffirment? Oui, en effet, on trouve la source de cet engagement dans le Rapport Pearson adopté par l’ONU avec la résolution 1522: “Nous recommandons que tous les pays donateurs augmentent leur aide aux pays en voie de développement (…) pour arriver à 0,7% du PIB en 1975 ou peu après, et en aucun cas après 1980.

Ce rapport a été adopté par l’ONU en 1970.

En 2003, seuls cinq pays sur les 22 principaux pays donateurs ont atteint cet objectif.

Aucun ne fait partie du G7.

Pour dire… et éviter de faire…

Source: “L’Atlante di Le Monde diplomatique”, éd. Il Manifesto, 2006, p. 86

Ah au fait, le titre s’explique parce que j’avais déjà édité ce texte en juillet 2006…

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

Monday, May 21st, 2007

Qui d’entre vous se souvient des fabuleuses campagnes de 94-95, à l’ULB, des occupations commencées bien avant l’aube, du cimentage du BLOM, des tractations avec la direction, avec les schtroumpfs mauve(s) (j’ai un doute pour le s), avec la police parfois, des assemblées générales quand le Janson était plein à craquer, des sittings sur l’avenue F.D. Roosevelt (du nom de ce dictateur à roulettes)? Ah on rigolait bien…

Et bien São Paulo est en train de vivre un truc similaire depuis quinze jours…
Et ici, les tractations sont déjà en train de s’achever: le préfet et la police militaire se demande comment il va éjecter ces petits anarchistes de gosses de riches… Et quand on sait à quel point ils ne rigolent pas ces zozos (comme nous le rappelait Anne ici), on peut s’attendre à un repli général des courageux tenants de l’autonomie étudiante… S’agirait pas de compromettre une carrière de privilégié dans un pays où l’information principale dans les trois grands journaux de la capitale est le millième goal du vétéran Romario.

dites au revoir à la télé engagée de droite…

Sunday, May 20th, 2007

Un article intéressant pour ceux qui aimeraient avoir une “autre” vision sur l’affaire CRTV au Vénézuéla…

Chávez, les putschistes, la télé et le peuple

par Maxime Vivas, depuis Caracas.

publié par Bellaciao.org

Qui doit décider des choix politiques, économiques, sociaux, culturels
dans un pays démocratique ? Un richissime patron de chaîne de télévision,
intronisé par ses dollars, ou le président élu par le peuple ? Au
Venezuela, la réponse sera bientôt donnée à l’issue d’un bras de fer entre
les médias privés et le gouvernement de la nation.

La chaîne vénézuélienne RCTV (Radio Caracas TV) qui appartient au groupe
1BC bénéficiait pour une durée de 20 ans, d’une licence de diffusion par
voie hertzienne, venue à expiration le 27 mai 2007.

(suite en premier commentaire)

Il l’a dit (2e épisode)

Friday, May 18th, 2007

“Nous devons renoncer à vouloir résoudre nos problèmes en tentant de changer les rapports de force ou de créer des machines bureaucratiques plus efficaces.”

Ivan Illich, Appel à la célébration; traduction personnelle d’une traduction…

Mais que veut-il dire par là?
Et puis, êtes-vous d’accord?
en tout, en partie, en rien?

(je dis ça parce que visiblement le sujet de la propriété n’emballe pas grand monde)

Le propre de la propriété…

Saturday, May 12th, 2007

“Parmi les théories qui offrent un fondement juridique à la propriété, il y a l’occupation, qui est la plus ancienne (…) cependant, il n’y a pas dans l’occupation de substance qui puisse justifier le droit de propriété et, par là, lui servir de fondement juridique. Celui de la spécification s’appuie sur le travail. Seul le travail humain, transformant la nature et la matière brute, justifie le droit de propriété. Cette théorie, bien qu’elle ait inspiré les régimes socialistes au début du (XXe) siècle, ne peut être acceptée, parce qu’elle ne comble pas la doute sur l’obligation de l’existence de la propriété ou non; elle n’aide qu’à savoir qui doit être propriétaire.

“La théorie de la loi, soutenue par Montesquieu dans De l’esprit des lois, s’appuie sur le concept que la propriété est une institution du droit positif: elle existe parce que la loi la crée et la garantit. Cette théorie, cependant, n’est pas exempte de critique, parce que la propriété ne peut se fonder sur la seule volonté humaine, car le législateur pourrait être susceptible alors de la supprimer, alors qu’il ne devrait être qu’en mesure d’en réguler l’exercice. Cela s’oppose, spécialement, au fait que la propriété a toujours existé, même avant d’être régulée par la loi. La théorie de la nature humaine est celle qui compte le plus grand nombre d’adeptes. Pour ceux-ci, la propriété est inhérente à la nature humaine, étant un don de Dieu aux hommes. Il s’agit naturellement de la théorie choisie par l’Eglise Catholique (…). La propriété ne dérive pas de l’État et de ses lois, mais le précède, comme droit naturel.”

traduction de C.R.Goncalves, Direito das coisas, Saraiva, São Paulo, 1999, p. 88.

Pourquoi je m’amuse à vous traduire ça? Parce que je poursuis mon travail sur la propriété en général… Aucun de ces prétendus fondements ne m’ayant convaincu, je persiste à dire que la propriété est une illusion et n’existe pas vraiment…
À l’instar de La Boétie qui disait que les maîtres n’existent que parce que les esclaves leur obéissent, je pense que cette petite page de droit des choses nous aide à mieux comprendre que nous sommes dominés par la propriété uniquement parce que nous le voulons bien…

Hors l’État, point de propriété…
vive l’anarchie…
:-)

Le pays où…

Sunday, May 6th, 2007

… la priorité de droite est optionnelle, encore que je ne sois même pas sûr qu’elle y existe;
… il vaut mieux vérifier que la cabine de l’ascenseur est bien arrivée quand la porte s’ouvre;
… on dit vous pour dire tu et on ne dit pas tu parce que, bon;
… on dit “ils disent” pour on dit et “le gens est” pour “nous sommes”;
… le salaire minimum est différent selon les États, ce qui ne l’empêche pas d’être ridicule;
… les lignes de bus sont privées et très nombreuses, les tickets exorbitants et les suspensions surréalistes;
… les Bénédictins ont encore plein de pognon pour construire des églises gigantesques (‘fin, bon, celle que j’ai vu a quand même pas loin de cent ans);
… y’a plus de prêcheurs dans les rues et dans les églises de type sectaires que dans les “vraies” églises;
… déclarer un enfant n’est pas bon marché, ce qui explique pas mal les enfants dont l’État ne sait rien;
… les buildings ne sont pas toujours finis, mais c’est pas grave on met quand même des gens, de bureaux ou des magasins dedans;
… les normes de sécurité électrique feraient mourir de peur un électricien amateur dans mon genre (ça a failli être le cas, et pas seulement de peur);
… les escaliers de secours ne sont pas nécessairement éclairés;
… la plupart des professions impliquent un uniforme;
… les meubles, les raquettes de tennis et le vin sont hors de prix, même pour moi, les livres sont chers aussi -ça met la culture bourgeoise au niveau de l’aristocratie de Versailles;
… la rue est à nous! s’exclament les bagnoles…

Mais aussi

… j’ai rencontré le plus de sourires au kilomètre carré;
… la pression sociale et la pression morale me semblent inversement proportionnelles à la pression économique;
… la diversité culturelle est telle que le racisme en est réduit d’autant;
… y’a plus de fruits que dans confipote;
… les administrations, publiques ou privées (oui, oui), sont bien plus souples qu’en Europe;
… les casse-vitesse et les plantes décoratives sont parfois réalisés directement par les gens du quartier, ce qui donne un côté artisanal à la rue;
… tout est moins cher qu’annoncé (ou presque);
… le pouce levé signifie à peu près tout ce qui est nécessaire pour déstresser une situation -et ça marche;
… les portiers, gardiens et autres vigiles privés sont les meilleures sources d’information que j’ai rencontrées (bien plus que les flics);
… il y a toujours moyen de s’arranger, ne t’inquiète pas, attends, j’appelle mon coordinateur…

À ceux qui espéraient une surprise de dernière minute…

Sunday, May 6th, 2007

Et bien, rien du tout…

pas de surprise…

J’ai bien une bague au doigt…

Comme les pigeons (ainsi que me le rappelait Un Homme)…

Comme quoi, tout arrive…

Alors, la révolution est encore possible, hein!