Archive for April, 2011

Si j’étais soc-dem’…

Thursday, April 14th, 2011

… (encore eût-il fallu que je le fusse)…1

Voilà quel serait mon programme – trash (attention, ça enrhume):

-sortie de la monarchie et installation d’une république fédérative menée par un collège présidentiel sans pouvoir, mais pour la galerie internationale; le pouvoir étant tenu entre les mains de collèges locaux, genre cantons helvétiques, mais en moins bancaires;

-Sortie de l’Otan et diminution des frais et dépenses militaires – concentrations d’iceux à la défense civile, la neutralisation des armes d’attaque – exclusion des bureaux et des armes de l’Otan du territoire (s’il fallait encore le préciser) – on leur accordera un délai d’expulsion, allez, disons de 6 mois, ils auront tout l’été pour évacuer chez Sarko;

-reconversion des militaires dans l’aide civile, en Belgique ou ailleurs (après tout qui peut le pire, peut parfois le meilleur) – promotion des jeux genre paintball pour les ultrafanatiques qui n’en peuvent mie de flinguer leurs voisins, il faut bien que crétinerie se passe;

-reconversion des usines d’armement nationales, notamment dans les systèmes de contre-mesures, mais aussi dans des domaines qui exploitent l’expertise de nos travailleurs de ces domaines dans des directions humanistes – en matière de transition, un an de salaire sera accordé à l’ensemble des travailleurs de ces entreprises en vue d’un vaste chantier de réflexion quant à la conversion;

-réactivation des programmes de transport public (train, tram, bus), mais alors vraiment public, sur base de coopératives locales et régionales, avec une large autonomie accordée aux municipalités dans le domaine – oups, j’ai oublié les avions -ah ben tant pis;

-promotion du travail à domicile, dans des conditions favorables aux travailleurs, et non pas seulement aux entrepreneurs, qui économiseront en terme de surfaces utiles, frais de mobiliers, etc. – promotion de toutes les activités diminuant les déplacements par véhicules individuels à moteur – promotion de toutes celles incluant des déplacements à vélo (C’est Gérard qui va être content);

-taxes et imposition sur le lieu de travail, non sur le lieu d’habitation, sauf en ce qui concerne les frais de voiries, de services locaux, etc. – histoire de remettre les villes à la campagne et les campagnes à la ville;

-augmentation des taxes sur les résidences secondaires et sur les revenus locatifs cumulés – réduction des taxes sur les premières résidences – on peut être sérieux deux minutes;

-décriminalisation de l’usage de toutes les drogues, production nationale pour certaines d’entre elles (à déterminer par un conseil de sages incluant les héritiers spirituels de Timothy Leary et mon pote Stéphane), liberté de production à petite échelle, régulation de leur circulation, suivi libre et déculpabilisation des consommateurs durs – taxation sur des bases sanitaires – ;

-fixation des loyers sur l’index, à partir de deux ans avant l’introduction de la proposition – concrètement: gel des loyers – concrètement: frein à l’augmentation de la pauvreté, si vous n’aviez pas compris l’idée;

-aides à la valorisation des logements de tailles modestes, familiaux – aides à la restauration des biens susceptibles de continuer à servir d’alternative viable aux immeubles à appartement, notamment sur le plan de la réduction des dépenses énergétiques, etc.;

-rachat d’immeubles de rapport, multiplication des logements de type sociaux, extension du marché locatif afin de faire pression sur les loyers et réduire la motivation des grands propriétaires – sprotch;

-élaboration d’un revenu de base universel pour tous les habitants (y compris étrangers), individuel et lié à une inscription localisée et une visite régulière et individuelle (pas familiale) – dans le même cadre, promotion des milieux communautaires, des initiatives de quartier, des ententes de rues, etc., dans le but de réduire les contrôles officiels et augmenter les esprits de solidarité;

-les enfants de moins de, disons, douze ans, seront accompagnés par des tuteurs sociaux plus ou moins informels – ce travail de tutorat devrait être exercé par la plus grande partie des adultes, sur base de quelques heures par semaine, considérées comme une forme de rétribution à la société pour le revenu universel (même s’il n’est pas question de le lier formellement à celui-ci) – ce point est à discuter furieusement, parce que je me plante peut-être royalement;

-promotion des échanges interlocaux des jeunes, de manière libre;

-suppression des cours “philosophiques” à l’école – pour les francophones non belges, ça veut dire fin des cours de religion dans l’enceinte scolaire;

-contrôle des cours “philosophiques” dans les temples et autres offices religieux – faut bien que je manifeste ma fibre autoritaire sur quelque chose;

-cours scientifiques sur les religions – je veux bien établir le programme, c’est mon rayon;

-instauration de centres d’études des différentes langues pratiquées dans le pays, formation de fonctionnaires à l’aide individuelle qualifiée pour faciliter les relations entre l’administration (puisqu’il en faut) et les usagers;

-abolition du terme “client” dans les rapports entre les services publics et les cli… les usagers;

-inclusion (ou réinclusion, ou confirmation, ou ce que vous voulez qui en finisse avec l’hypocrisie actuelle) de la médecine et de l’expertise judiciaire dans les services publics – plafond de revenus pour les adorateurs d’Hippocrate – les autres iront exercer aux USA;

-responsabilisation des autorités locales (puisqu’il en faut) quant à l’accueil diversifié;

-traduction des textes importants dans un maximum de langues – ça me fera du boulot, tiens – faut bien que j’y gagne aussi;

-cours de la ou des langues officielles – initiation à l’auto-apprentissage – promotion des enseignements mutuels – récupération des canaux médiatiques (télévision, radio) en ce sens;

-promotion de l’économie participative – soyons sérieux deux minutes;

-démilitarisation de la police – on a le droit de rire;

-interdiction des armes à feu en dehors des stands de tir (les armes ne peuvent en sortir, sous peine de confiscation et d’interdiction de possession ultérieure) – pour les incurables, paintball;

-vote sur des mesures, non sur des personnes – interdiction des slogans et photos électorales;

-exercices collégiaux d’exécution de ces mesures;

-renforcement des polices financières et fiscales – réorientation de la police criminelle – extension de la police de proximité aux citoyens, exercices de services civils en ce sens;

-réhabilitation des revenus non-liquides et de leur légitimation, ainsi que des assurances-chômages;

-réétalement des revenus en fonction des diplômes, revalorisation des emplois réputés peu ou pas qualifiés, mais souvent aussi, sinon plus utiles que les autres;

-international: réciprocité des lois des pays étrangers: tout ce qui est autorisé à un Belge dans un pays étranger sera autorisé à un étranger en Belgique – et vice versa (pas trop sûr de ce principe, À réfléchir);

-identification des droits du résident et des droits du national.

Et si tout ça ne nous rend pas le Congo, je ne sais pas ce qu’il faut qu’on foute.

  1. En hommage à Ingrid A., qui me réclamait quelque chose de constructif, positif, et toute cette sorte de chose. []