Archive for March, 2007

Je vous écris d’un Cyber-café sans café…

Tuesday, March 27th, 2007

Bonjour à tous,

Je serai un peu pas présent dans les prochains jours, étant donné qu’on n’a plus internet à la maison pour quelques jours (je ne sais pas combien, il y a des trucs qui vont super vite et d’autres super lentement ici, c’est pas du tout comme en Europe, italie ou Belgique)…

Désormais, nous habitons dans un charmant appartement avec trois chambres (une pour le bébé à venir, une pour nous et une pour travailler), une cuisine et une salle à manger, le tout pour le même loyer qu’avant (c’est fou)…

Il est vrai que nous habitons dans un quartier bien plus populaire que Brooklin (pas le Brooklyn de New York), mais on a l’avantage d’avoir le métro à deux rues…

Pour le courrier, faire suivre à
Claudia Obata&Thierry Thomas
ou
Giuliano Obata Thomas
Avenida Ararapira, 80 -apto 82
Mirandópolis
04069-010
São Paulo SP
Brazil

Sinon rien à signaler… Ah si, désormais j’ai des Spams en provenance de sites de vente de voitures…

Bon voyage, mon Christo, mon poteau…

Poulailler’s song

Thursday, March 22nd, 2007

La Libre d’aujourd’hui…

Après un article inutile sur les sondages qui, décidément, le dira-t-on assez, n’ont qu’une seule utilité: celle de produire du frisson cher payé aux demeurés qui nous gouvernent,

La Libre de ce jour nous délivre ce qui aurait pu être un très bel article éducatif sur la fabrication de son utopie capitaliste libérale étatique idéale.
Malheureusement, en plein milieu de l’article, une aberration nous montre que la journaliste, sans doute pleine de bonnes intentions, n’a pas relu son article (ça, c’est l’option soft) ou, plus probablement, a brossé les cours d’histoire élémentaire à l’école primaire.
Elle écrit:
“Le fort assurait la protection contre les raids aériens allemands de 1942 (sa date de construction) à la fin de la grande guerre.”
Si le fort assurait la défense (de la grande-Bretagne, assume-t-on) à la fin de la Grande Guerre (aka 1914-1918), il a été construit bien tard…

Par contre, on apprend incidemment que le socialisme wallon est moins taxateur (berk quel sale mot) que la Flandre démocrate-chrétienne.
L’information venant du socialiste Di Rupo, on est en droit de… d’en faire quoi? La série de liens se rapportant à l’interview du Premier Wallon n’est qu’une suite de manipulations de chiffres (comme d’hab’) qui répond à une autre suite de manipulation de chiffres du Premier Flamand Leterme.
A quand l’application de la loi sur le droit à l’information impliquant la condamnation de ceux qui nous désinforment…
Et ceci devrait titiller les journalistes qui véhiculent les clowneries politiciennes en pages une, deux et trois…

(et, non, je ne vais pas croire que le Premier Wallon est une Première…)

Une petite brève ensuite, pour faire la promotion du Libre Marché:
“C’est un bon accord, c’est bon pour les passagers et bon pour les compagnies aériennes”, a commenté le Commissaire aux Transports Jacques Barrot.
La rigueur journalistique aurait sans doute demandé une tentative de calcul du coût environnemental et social d’un tel accord, mais qui prétend encore faire du journalisme à la Libre?

Enfin, ça fait longtemps que je n’habite plus en Belgique… Apparemment la police a bien changé, puisqu’elle a carrément mérité un Label Diversité

A lire La Libre Belgique, la Belgique va de mieux en mieux, l’économie libérale est au beau fixe et contribue au bien-être général et tout le reste fait rire ou sensation, mais restez bien chez vous, m’sieurs-dames… Le silence des pantoufles, on vous disait…

vous n’êtes pas obligés

Wednesday, March 21st, 2007

Pour ceux qui ne les avaient pas encore lues:

http://thitho.allmansland.net/?page_id=105

http://thitho.allmansland.net/?page_id=101

Vous pouvez aussi cliquer sur la droite à “Solitude” et à “le grain de sable entre les doigts”…

Qu’est-ce que tu vas faire quand tu seras grand (et gros)? -Bourgmestre de Bruxelles!

Tuesday, March 20th, 2007

“Vous devez 250 euros à
la commune de Bxl-Ville pour avoir participé à une
manifestation pacifiste mais qui n’était pas
AUTORISée!”

La majorité PS-CDH (+CD&V) de la Ville de Bruxelles a une vision bien étroite de la liberté de manifester.
Le 30 octobre dernier, un rassemblement d’une trentaine de personnes devant l’ambassade du Mexique n’a causé aucun dégât matériel et n’a gêné en aucune manière la circulation… Malgré cela, un certain nombre de manifestants se sont vu (pas de s) recevoir une amende administrative par la poste…
Plusieurs problèmes:
-Une amende administrative est beaucoup plus difficile à contester qu’une sanction pénale;
-Pourquoi sanctionner des gens qui se sont rassemblés d’une manière plus que citoyenne, répondant à toutes les injonctions de la police, ne troublant aucunement la circulation et ayant même eu la “chance” de rencontrer un représentant de l’ambassade;
-Et surtout: comment expliquer autrement que par un fichage massif le fait que des citoyens au-dessus de tout soupçon aient reçu par la poste l’information de cette amende…

Merci Freddy du coup de main: tu nous a offert une preuve claire et nette de ce que nous savions tous: l’État aime ficher, l’État aime encoder, l’État aime sanctionner… et rechigne à se solidariser avec des mouvements de solidarité envers des travailleurs en lutte de l’autre côté du monde…

Le groupe Ecolo a été bien inspiré sur le coup de se faire éjecter de la majorité bruxelloise :-P

Le grand bond en arrière

Sunday, March 18th, 2007

Ça y est, le maoisme est mort…
On peut le lire un peu partout et notamment ici.

Bon, évidemment, c’est n’importe quoi, parce que les milliardaires chinois ont déjà entrepris de prendre part à la lutte pour le pouvoir individualiste capitaliste depuis longtemps, en parallèle avec la lutte étatiste capitaliste qui n’avait jamais cessé non plus…

Petit test collectif: où et quand, dans l’histoire, l’homme a-t-il cessé de lutter à coups de capitaux, sous le couvert de l’État, ou en tant qu’individu, au sein d’une corporation, à coups de parts sociales, et toujours aux dépens de ceux qu’il a convaincu de la valeur intrinsèque de l’accomplissement social dans l’esclav… pardon, le travail?

Sous le soleil des tropiiiiiiiiiiiiques

Saturday, March 17th, 2007

Hier, j’ai vécu ma première vraie pluie tropicale…

C’était mouillé… et même assez froid…

Certaines parties de São Paulo ont été innondée comme il arrive souvent ici; c’est d’ailleurs un des problèmes majeurs de la capitale qui a grandi un peu n’importe comment. Certains diront “sans une politique urbaine raisonnable”, ce qui est vrai, mais j’aimerais savoir quelle ville a grandi en harmonie avec ses habitants au cours de l’histoire…

En fait, considérant les faiblesses, les défaillances de l’ensemble structurel de la ville, il est assez remarquable de voir combien elle fonctionne finalement pas si mal…
Il ne faut jamais oublier qu’elle a sur son terrain (uniquement São Paulo la ville) le même nombre d’habitants que les Pays-Bas, tout en faisant a peine 60km de diamètre…

J’aimerais un jour parler de mes impressions (un peu plus développées) sur la ville sans que cela provoque des réactions mal interprétées; raconter comme me viennent à l’esprit des passages d’Orwell et d’Huxley plus qu’ailleurs; mais aussi dire combien souvent il m’apparaît que les villes européennes sont grises et mornes et combien leurs habitants me semblent froids en comparaison des centaines de Paulistes que j’ai déjà rencontrés au hasard de mes pérégrinations et qui, malgré la pauvreté, la violence (difficile à cerner, mais liée évidemment à la disparité des richesses), et bien d’autres défauts, me semblent moins frustrés et moins crétinement englués que mes contemporains occidentaux…

Mais rien qu’en disant ça, je suppose que je vais me prendre des volées de bois vert…

Bon, allez, hop…

Ah, Un Homme, si tu me dis comment on peut virer ces spams, je suis preneur…

Vaut mieux lire ça que d’être aveugle:

Wednesday, March 14th, 2007

En italien sur le site de la Repubblica, ici, je lis:

“E’ impossibile risolvere con la forza i conflitti”, ha osservato Putin durante la conferenza stampa rispondendo alla domanda di un giornalista e riferendosi a Iran, Afghanistan, Kosovo e “altri focolai”.

“Il est impossible de résoudre les conflits par la force”, a noté Poutine pendant la conférence de presse, répondant à la question d’un journaliste en référence 0 l’Iran, l’Afghanistan, le Kossovo et ‘d’autres foyers’.”

Il est vrai que l’animal est connaisseur…

Spécial fête des mères

Tuesday, March 13th, 2007

Drôle de titre…
c’est parce que maman se sentira peut-être concernée… Bonjour maman…

Juste pour dire qu’ “ils” ont trouvé le moyen de nous bourrer le mou encore plus sur un sujet qui tient bequcoup à coeur ici au Brésil: les médicaments génériques…

Selon cet article-ci, une enquête révélerait que les génériques seraient la cause de 0,4% des chutes…

Mon d/Dieu…

c’est quoi l’objectif, exactement? Si vous avez l’occasion de lire l’article, pur, tel quel (merci la Libre Belgique, journal payant), vous constaterez qu’on ne comprend rien à rien…
En effet, selon cet article, les causes des chutes sont pour au moins 24% dues a un mauvais dosage des médicaments génériques… Puis on apprend que parmi les médicaments qui causent des chutes, 42% sont des somnifères, suivis par les antidouleurs, les bétabloquants et les diurétiques (sans doute en raison d’une action trop précipitée qui projette de l’huile sur la piste)…

ces chiffres sont totalement incompréhensibles: ces 42% reprennent-ils toutes les chutes ou seulement les chutes causées par des médicaments? Ou même seulement les chutes causées par des génériques, puisqu’il est bien entendu que les médicaments des bonnes et belles usines Glaxo, Dupont et autres UCB ne causent aucun dommage?

On n’en sait rien… mais si on ne cherche pas à aller plus loin, comme beaucoup de lecteurs de la Libre, il en ressort une impression de… dégoût pour les génériques…

Mission accomplie…

Merci la presse payante indépendante…

Et maintenant, la surprise du chef…

Thursday, March 8th, 2007

J’ai été surpris de lire cette lettre de Lautréamont, dont nous parlions ici.

En effet, pour moi, Isidore Ducasse, comme apparemment pour vous, semblait être le genre de gugusses à cataloguer parmi les sulfureux…

Et voici ce qu’il écrit en date du 23 octobre 1869 à son imprimeur pour le convaincre de lancer la chose:

“J’ai chanté le mal comme ont fait Misçkiéwickz, Byron, Milton, Southey, A. de Musset, Baudelaire, etc. Naturellement, j’ai un peu exagéré le diapason pour faire du nouveau dans le sens de cette littérature sublime qui ne chante le désespoir que pour opprimer le lecteur, et lui faire désirer le bien comme remède. Ainsi donc, c’est toujours le bien qu’on chante en somme, seulement par une méthode plus philosophique et moins naïve que l’ancienne école, dont Victor Hugo et quelques autres sont les seuls représentants qui soient encore vivants. (…) Ainsi donc, ce que je désire avant tout, c’est être jugé par la critique, et, une fois connu, ça ira tout seul. (…)”

Et je ne vous cite qu’un passage parmi d’autres…

Jodoigne

Wednesday, March 7th, 2007

MonsieurA diz:

je travaille que lundi mardi vendredi

MonsieurA diz:

à l’école

thitho diz:

combien d’heures?

MonsieurA diz:

une vingtaine

thitho diz:

ah quand meme

MonsieurA diz:

ça fait des grosses journées

MonsieurA diz:

mais que trois

thitho diz:

oui

thitho diz:

en effet

thitho diz:

j’aime pas trop

MonsieurA diz:

trois grosses très fatigantes

thitho diz:

oui, ca bouffe les journees de repos

MonsieurA diz:

ben oui

thitho diz:

je prefere des demi-journees completes

thitho diz:

quand on habite pas trop loin de l’ecole c’est mieux

thitho diz:

pour les profs qui habitent a Jodoigne je peux comprendre

MonsieurA diz:

oui c’est vrai

thitho diz:

encore que je ne comprenne pas trop qu’on veuille vivre a Jodoigne